Whatsapp: +33 7 72 77 80 39 / 

Le FMI met à disposition environ 50 milliards de dollars par le biais de ses mécanismes de financement d'urgence à décaissement rapide pour les pays à faible revenu et les pays émergents qui pourraient potentiellement solliciter un soutien. Sur ce montant, 10 milliards de dollars sont disponibles sans intérêt pour les membres les plus pauvres grâce à la facilité de crédit rapide

Le coronavirus peut compromettre le bien-être personnel et économique des personnes infectées. Le placement en isolement ou sous traitement implique un arrêt de travail qui, à moins d’être couvert par un congé-maladie payé, pourrait fortement ponctionner le salaire de la malheureuse victime. En outre, toute maladie exigeant des médicaments, le malade pourrait être obligé de dépenser plus, alors qu’il a moins d’argent en poche.

Si la mise en quarantaine et la distanciation sociale sont à préconiser pour lutter contre les effets de la COVID-19 sur la santé publique, c'est exactement le contraire qui s'impose pour assurer la stabilité de l'économie mondiale.

Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l’homme et chez l’animal. On sait que, chez l’être humain, plusieurs coronavirus peuvent entraîner des infections respiratoires dont les manifestations vont du simple rhume à des maladies plus graves comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Alors que la barre des 200.000 cas de Covid-19 a été franchie ce mercredi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mercredi que les premiers tests d’un vaccin contre le nouveau coronavirus ont déjà commencé.

Dans le cadre d’un effort concerté pour combattre la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), la Chambre de commerce internationale (CCI) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sont convenus d’œuvrer en étroite collaboration pour que des informations fiables et à jour et des orientations adaptées soient communiquées à la communauté mondiale des entreprises.

Selon les informations reçues aujourd’hui, il y a plus de 100 000 cas confirmés de COVID-19 dans le monde. Un triste cap a été franchi et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) rappelle à tous les pays et à toutes les communautés qu’il est possible de ralentir considérablement la propagation du virus, voire de renverser la tendance, en mettant en œuvre des mesures énergiques d’endiguement et de lutte.

GENÈVE et Washington – Un nouveau fonds de solidarité pour la lutte contre la maladie à coronavirus (COVID-19) lèvera des capitaux auprès d’un vaste ensemble de donateurs dans le but de financer l’aide que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et ses partenaires apportent aux pays pour faire face à la pandémie de COVID-19. Premier en son genre, le fonds permet à des particuliers, à des sociétés et à des institutions partout dans le monde de s’unir pour contribuer directement à la riposte mondiale.

Chantal Malion | Actualités

TOP des Articles | les plus lus

beton barbekü